Articles for English Teachers

Here are some articles you may find useful :

Pronunciation
Helping students to sound English Glenys Hanson
Making Pronunciation Work for Your Learners Adrian Underhill
Total Physical Response
Total Physical Reponse 13 pages of examples – downloadable PDF
Video
Active listening & watching techniques for children Pamela Albert, Glenys Hanson, Donna L’Hôte
Video Online Elizabeth Hanson – Smith and Michael Marzio

TPR dans une classe d’anglais de 6ème en ZEP

Jean-Marie DIOT – professeur agrégé et formateur à l’IUFM de Vesoul

Cette classe a 4h d’anglais par semaine, dont 2 le vendredi matin de 8 h à 10 h

8h à 9h

Dans la cour et dans le couloir, les élèves saluent JMD et les visiteurs par « Hello! »ou « Good morning! », auxquels les adultes répondent, puis JMD ouvre la salle de classe voisine (vide) et demande : « 5 people to go and get chairs for our visitors, please. ». Tout le monde entre et se choisit une place.

Les élèves restent debout à leur place jusqu’à ce que JMD dise : « All right ! Take your jackets off and sit down. » C’est la phrase rituelle qui commence le cours.

Dès l’arrivée en classe, les enfants se portent volontaires pour écrire au tableau. JMD indique 3 élèves.

Pendant que ces 3 élèves écrivent : JMD : “Let’s count ourselves up. » Tous comptent ensemble de 1 à 24 et JMD vérifie si tout le monde est présent. Un élève demande : « Sir, please can I post the sheet of paper on the door? » (Il s’agit du papier avec le nom des éventuels absents, qui est affiché sur la porte extérieure de la salle de classe, et que des élèves collectent pour le compte du BVS). JMD : « Sure, you can. »

Un élève écrit spontanément au tableau: Joyeux Anniversaire Anaïs Un autre élève demande : « Sir, can I let the shade down? » JMD donne la permission, puis, indiquant « Joyeux… « , dit : « This isn’t English, is it? » Les élèves proposent « Happy Birthday« , puis JMD demande « How do you spell it? »

Après se l’être fait épeler et l’avoir écrit au tableau, JMD revient aux jours et dates. Il demande aux élèves de venir au tableau pour corriger d’éventuelles erreurs. Il prononce les nouvelles propositions, puis demande si tous les élèves les approuvent.

Une élève demande « Sir, can I erase the board? » JMD : « Yes, go. » JMD: We’re gonna start spelling with animals, so take out your boards.[2] Il lit une série de noms d’animaux dont les enfants ont une image dans leurs classeurs. JMD : Ready, steady, go – SHARK Les enfants écrivent. JMD: Show me (il circule dans la classe). Yes, yes, no (certains essaient de corriger leur ardoise). Il prend 2 ardoises avec la bonne orthographe et les montre à la classe pour vérification et correction. Parfois, il dit : « This is the correct spelling. » Il demande : « Whose board is it? » Les élèves en question disent « It’s mine!« . Parfois JMD dit : « It’s X’s. »

JMD poursuit, de la même façon, avec : parrot, mosquito, whale, dolphin, giraffe. JMD écrit au tableau : giraffe girafe et demande la différence aux élèves. Après quelques essais infructueux, un élève trouve qu’il s’agit de la différence entre les orthographes anglaise et française, respectivement.

Quelques secondes de silence pour calmer l’ambiance.

Un élève demande: Please, sir, can I switch off the light? JMD: Yes, you can. Encore silence.

[ À cet endroit du cours, une activité rythmique était prévue pour travailler l’accentuation de mots à terminaison contraignante (soit “-ic”, qui aurait été une révision, soit “-ion/-ian”, qui aurait été une nouveauté : JMD avait prévu de laisser le choix aux élèves). Mais les enfants, qui savaient qu’ils allaient devoir réagencer la classe pour construire un décor et faire des actions, étaient trop impatients de commencer pour qu’une activité supplémentaire trouve sa place ici. D’où la décision de reporter l’activité rythmique à la fin du cours et d’enchaîner immédiatement sur l’activité de TPR ]

JMD: We’re going to re-arrange the classroom. At my signal, we’re going to push all the tables against the wall. We’ll begin with this column (row).

… jusqu’à ce que toutes les tables soient rangées pour laisser une « scène » au milieu de la classe. Ceci n’a pas pris 5 minutes. Les chaises sont disposées autour de la scène.

La scène

JMD à 1 élève, qui exécute : Go to bed. L’élève s’assoit sur le lit. Now, sleep. L’élève se couche et ferme ses yeux. Now, dream. L’élève tient l’image au-dessus de sa tête. Puis (en tapant sur un tambourin) : Wake up. Get up.

JMD : Who wants to do the actions? (Un volontaire se lève) Listen and try to memorize the actions : go to bed, sleep, dream, wake up, get up

Cette série d’actions sera faite par plusieurs volontaires. La troisième fois, JMD demande aux autres élèves de répéter avec lui. La quatrième fois, il leur demande de dire ce qu’il faut faire. S’ils n’y arrivent pas, JMD le dit et les élèves répètent. La cinquième fois, il leur demande de répéter sans voir la saynète.

JMD dessine au tableau une pendule qui indique 6h. This is a clock. Il ajoute la sonnerie et dit: This is an alarm clock. JMD : X… will do the action. I need 2 more volunteers. (V1 et V2) JMG à V1: You be the alarm clock. Il écrit RING au tableau. JMG à V2: You be the shower. (V2 tient l’arrosoir) JMD à tous les autres elèves: You give the orders with me. Be energetic.

Tous: Go to bed, sleep, dream. JMD indique à V1 qu’il faut agir. V1 (très fort, à l’oreille de X.): Ring. Tous: Wake up, get up. JMD : Have breakfast. (X s’assoit à la table et « déjeune « ) Go take a shower. Get dressed. (JMD lui donne un blouson) JMD demande un autre volontaire et refait la même saynète en ajoutant : Go to school. (JMD lui donne un sac)

JMD: OK! Let’s get a little rhythm. Il claque ses doigts tout en tournant autour de la salle. Il fait ceci plusieurs fois, avec les élèves qui répètent les phrases successives, presque en chantant, et en prêtant particulièrement attention aux temps forts, marqués par l’accent tonique des mots.

- Fin de la première heure : pause de 5 minutes -

9h à 10h

JMD : Let’s count ourselves up. Tous comptent ensemble de 1 à 24 et JMD vérifie si tout le monde est bien revenu en classe.

JMD : We’re going to repeat the actions and start to look at the spelling. Chaque action est marquée sur un grand écriteau, avec les mots accentués en rouge. JMD garde les écriteaux en attendant que les élèves disent les actions (les élèves sont assis). Il donne l’écriteau au premier qui dit l’action. Les élèves ne trouvent pas : have breakfast, go take a shower ou get dressed. JMD garde donc ces 3 écriteaux sans les montrer pour le moment.

Ils rejouent la saynète, avec une attention spéciale aux phrases non trouvées. JMD les fait répéter, une par une entre 15 et 20 fois. Ensuite, il fait répéter l’ensemble des trois entre 15 et 20 fois.

Avant de continuer, JMD prend l’écriteau « take a shower » et rappelle la prononciation de cow, afin de réactualiser la correspondance entre graphie et phonie du digraphe « ow », qui a déjà été évoquée dans des séances précédentes, mais n’a encore jamais fait l’objet d’une trace écrite. Ensuite, il fait répéter « dressed » une dizaine de fois.

JMD : Everybody stand up, please. People with papers, go there. (les élèves s’assoient l’un à côté de l’autre). People with no papers, go over there. Now, let’s put them back in order. Who’s number 1? Who’s number 2? …

JMD demande de nouveau 3 personnes pour faire la saynète. Les élèves sont très enthousiastes ! Les élèves sans écriteaux sont en face des autres. Ils lisent et disent les actions pour les 3 qui jouent la saynète. JMD aide pour la prononciation (take, dressed, school).

Encore une fois avec 3 nouveaux. JMD : This time, at my signal (tambourin), you give the orders. Cette fois donc, ce sont les élèves qui donnent les ordres à ceux qui exécutent les actions, le tambourin servant à donner le signal pour un départ synchrone de l’énoncé.

[ Les élèves ont voulu rejouer la saynète jusqu’à la fin de l’heure. L’activité rythmique initialement prévue en milieu de première heure, puis reportée ici, n’a donc finalement pas pu avoir lieu du tout, JMD ayant fait le choix de ne pas interrompre une activité qui semblait générer de l’enthousiasme auprès de ses élèves. ]

Trois ou quatre minutes avant la sonnerie, la classe a été remise en son état initial et les enfants se sont rassis à leur place, ce qui a pris à peu près deux minutes. La dernière minute a consisté en un effort de retour au calme.

JMD: “Now, let’s get calm / let’s calm down” (geste conventionnel d’accompagnement avec les mains)

Sonnerie : JMD : “Good bye, everybody. Have a nice week-end.” (salutations reprises par les élèves)

- Fin de la deuxième heure -

Ce texte a été lu et complété par Jean-Marie Diot, que je remercie vivement.

Nancy Peuteuil

20 mai 2005